Impacts géopolitiques sur le Groupe La Poste

Rédigé le 26/10/2020


La crise de la Covid19 a touché de plein fouet le monde. Ce n’est pas une première, et ce ne sera sans doute pas une dernière. Il faut remonter à la grippe « espagnole » due à la souche H1N1 qui porte ce nom car l’Espagne a été le premier pays à publier librement les informations liées à cette pandémie qui aura coûté la vie à plusieurs dizaines de millions d’individus à travers le monde. Bien entendu, nous vivons toujours avec une autre pandémie de nature virale, le sida, qui même si le mode de transmission n’est pas le même, a causé la mort de plus de 32 millions de personnes depuis le début de l’épidémie.  S’agissant de la COVID19, les spécialistes en épidémiologie et les responsables politiques nous expliquent qu’il faudra encore vivre longtemps avec ce risque sanitaire, engendrant sans doute à long terme des modifications dans nos usages, nos façons de nous déplacer, de travailler, et tout simplement dans nos relations à l’autre. Cette pandémie aura donc des effets de nature sociétale, mais également sociale, avec le choc économique engendré par les différentes formes de confinement déstabilisant des pans entiers économiques (le transport, la culture par exemple). Mais la crise sanitaire ne doit pas faire oublier les autres chocs qui sont susceptibles d’impacter les sociétés du groupe La Poste. 


CA2020_Impacts géopolitiques sur le Groupe La Poste.pdf CA2020_Impacts géopolitiques sur le Groupe La Poste