Climat social : La Poste en chute libre !

Rédigé le 17/02/2021

En territoire, la transformation de La Poste ne signifie que reprises d’emplois et accélération de la « productivité » mise en œuvre sans véritable marge de manœuvre pour un dialogue social constructif. La Poste adopte la technique du rabot sans se préoccuper des conséquences sur la cohérence du maillage territoriale, sur les conditions de travail des postiers et sur le service effectivement rendu aux clients. Soit La Poste redresse la barre rapidement, soit la situation sociale deviendra hors de contrôle !

La Poste pousse très forts dans les territoires, impose des reprises d’emplois dans la plus parfaite opacité. Dans un tel contexte, les DEX ne sont que des courroies de transmission et les organisations syndicales sont mises devant le fait accompli. Elles constatent quotidiennement l’absence de marge de manœuvre de leurs interlocuteurs même pour de simple ajustement en FTV (force de travail variable). Cela mine la confiance de tous.

Passer à marche forcée, sans tenir compte des alertes, ne va pas aller dans le sens d’une lutte active contre l’absentéisme.

Pour la CFDT, La Poste doit repartir de la réalité du terrain et associer toutes les parties prenantes pour mener à bien ses transformations.


21T0119_La Poste en chute libre-v09.pdf 21T0119_La Poste en chute libre-v09