Négociation pacte social - N°3

Rédigé le 17/02/2021

Pour un pacte social au plus près Des postiers et des territoires !

La Poste prétend vouloir investir dans le développement des compétences des postiers et faciliter ainsi la mobilité ascendante (promotion) et transversale (changement de métier) des postiers. Ceci pourrait constituer un point de convergence avec la CFDT. Cependant, cette prise de position n’est pas une première de la part de La Poste et s’accorder sur un principe ne suffira pas !

Organiser la solidarité entre branches et directions !

Pour la CFDT, il faut lever les nombreux freins à la mobilité professionnelle. Ils sont fortement liés à l’organisation postale en branches ou directions cloisonnées. Les directions ne sont pas incitées à investir dans le développement des compétences de leurs collaborateurs pour changer de métier et répondre aux besoins d’autres directions. Soit les outils et la visibilité manquent pour le faire, soit la logique budgétaire y fait obstacle.

D’ailleurs, selon une enquête publiée par La Poste (baromètre d’engagement), les postiers s’accordent à dire que la coopération entre métiers, directions et branches doit être renforcée. Elle ne peut se décréter, il faut la construire !


21T0217_pacte_social_N°3-v03.pdf 21T0217_pacte_social_N°3-v03