Challenge et bonus 4ème trimestre 2021 : La CFDT obtient la neutralisation des absences du 20 au 31 décembre dans la base de calcul

Rédigé le 31/01/2022

Il n’est plus à prouver les effets que produisent les primes « challenge » et « bonus » sur le pouvoir d’achat des collègues des ACP et PFC. Cette année, la « peak period » s’est déroulée de nouveau en pleine crise sanitaire, aggravée par la vague du variant Omicron. Pour la CFDT, la BU colis ne pouvait l’ignorer, devait en tenir compte et impérativement réduire l’impact de l’absentéisme dans le mode de calcul de ces primes pour la fin d’année 2021 mais aussi pour le mois de janvier 2022.

LA BU COLIS RéPOND EN PARTIE À NOTRE DEMANDE

Cette dernière nous a entendu et répond en partie à notre demande. Les absences sur la période du 20 au 31 décembre seront neutralisées dans le mode de calcul individuel de la prime challenge et du dernier trimestre de la prime bonus 2021.
Si nous notons avec satisfaction ce premier signe, cette annonce est pour la CFDT un premier pas et la BU Colis doit aller au-delà.

LA SITUATION SANITAIRE EN JANVIER EST LOURDE DE CONSEQUENCES

L’arrivée du nouveau variant Omicron a eu depuis fin décembre 2021 un impact démontré sur la santé publique avec une augmentation début janvier de la transmissibilité de l’infection. Une explosion des cas avérés et des cas contacts a d’ailleurs été constaté tant dans les ACP que les PFC, mettant à mal les organisations de travail. Il est inconcevable pour la CFDT que la BU Colis l’ignore et maintienne son mode de calcul habituel pour le 1er trimestre du bonus 2022.


22T0125_BUCOLIS_PRIMES challenge et bonus 22T0125_BUCOLIS_PRIMES challenge et bonus