Imprimés publicitaires - imprimés publicitaires ADREXO : pour une meilleure prise en compte de la tournée du facteur - N°6

Rédigé le 22/03/2021

La distribution de l’imprimé publicitaire (IP) était jusqu’ici organisée entre La Poste et ADREXO. Fin 2019, ADREXO a souhaité confier la distribution d’une partie de ses imprimés publicitaires à La Poste et a signé avec elle une convention, le rendant ainsi client au même titre que MEDIAPOST. La DEX Bretagne a été pilote de la démarche, suivie par d’autres territoires depuis le premier trimestre 2021. La reprise, faite en général lors de réorganisation, a laissé entrevoir un grand nombre de problématiques, et nombreux ont été les salariés à nous interpeller.

L’activité est actuellement sous-évaluée

Dans le cadre des projets de réorganisation, la quantité d’imprimés publicitaires est beaucoup plus importante que ce qui est affiché dans l’évaluation de la tournée. Sur certains bureaux alors que l’évaluation est de 7 minutes par jour et par agent, la réalité est tout autre et avoisine plutôt les 45 minutes. Avec l’arrivée des imprimés d’ADREXO, la poignée supplémentaire à distribuer en même temps que celle de MEDIAPOST a compliqué fortement les choses. Le volume supplémentaire a modifié les capacités d’emport mettant parfois en risque les facteurs, et étant en dehors des règles SST.

Le traitement de l’imprimé publicitaire est un vrai sujet qui doit faire l’objet d’une étude approfondie par la BSCC en associant les premiers concernés que sont les facteurs, mais aussi les services de santé, sécurité au travail.


21T0317A NFMBSCC IP-IP ADREXO.. N°6.pdf 21T0317A NFMBSCC IP-IP ADREXO.. N°6