Equipes autonomes et performantes : aussi dans les PIC, PIA et HUB - N°5

Rédigé le 22/03/2021

Le 29 janvier 2021, la BSCC a ouvert des négociations nationales pour accompagner socialement le déploiement de son nouveau modèle industriel. Il prendrait appui sur une organisation articulée autour d’Équipes Autonomes et Performantes (EAP) y compris en PIC. 

Pour un cadrage des Unités Autonomes de Production et des Équipes Autonomes et Performantes (UAP/EAP)

Contrairement à la distribution, la mise en place des équipes de production au sein des PIC n’est pas une nouveauté. Dans le but de maintenir une cohésion avec les autres métiers de la branche Service Courrier Colis, la DRIC-DRLOI, va, elle aussi développer jusqu’à fin 2022, les équipes autonomes et performantes (EAP) sans pour autant remettre en cause la dynamique de développement des unités autonomes de production (UAP). À terme les EAP remplaceraient les îlots/chantiers. Nous retrouverions ainsi dans les halls de production une EAP à la MTP, au petit format, au grand format, au service client (S3C), etc… Ces EAP regrouperaient plusieurs UAP. La taille des UAP varierait entre 6 à 10 personnes, alors qu’une EAP compterait elle, 15 à 30 personnes maximum. La classification des postes de managers serait proportionnelle au nombre d’UAP encadrées mais aussi au niveau d’expertise exigée. Ainsi un encadrant III.1 aurait une EAP, l’encadrant III.2 en aurait 2. En revanche, l’encadrant III.3 aurait une sphère d’autonomie équivalente à son collègue III.2 à laquelle viendrait se rajouter la responsabilisation sur une activité à fort enjeux impliquant une vision globale inter-équipes et/ou le pilotage du projet établissement, ainsi que le remplacement du responsable traitement durant ses absences. Ce dernier étant en groupe A.

Pour la CFDT, si ce cadrage des UAP/EAP est en bonne voie, il reste encore abstrait sur un certain nombre de points.


21T0317 BSCC - EAP pic -N°5.pdf 21T0317 BSCC - EAP pic -N°5