Crise sanitaire : la CFDT demande le maintien de la rémunération des salariés vulnérables ou en garde d'enfant

Rédigé le 28/04/2020

Les personnes vulnérables et salariés en arrêt pour garde d’enfant étaient, jusqu’à présent, placés en arrêt de travail du fait de l’actuelle crise sanitaire. À partir du 1er mai, le gouvernement a pris la décision de placer ces personnes en activité partielle. Si rien n’est fait, les postières et les postiers concernés ne percevront donc plus qu’une indemnité à hauteur de 70% du salaire brut, soit environ 84% du salaire net.


20T0428-COVID rémunération garde d'enfant et personnes vulnérables.pdf 20T0428-COVID rémunération garde d'enfant et personnes vulnérables